Partager, découvrir, s'écouter

Origine(s): 

Organisation d'une année Camus sur la commune de Sainte-Tulle avec un ensemble d'associations. Des adhérents du Centre Social Municipal et la médiathèque ont vu et supervisé des extraits d'une pièce "Les justes" dans le cadre d'un ensemble de programmation. A partir de là des membres du mouvement de la Paix ont demandé d'élargir la soirée autour d'un débat porté par le contenu de la pièce. Celle-ci était offerte gracieusement par les étudiants du club théâtre de Sciences Po.

Description détaillée: 

Dans un premier temps : retour d'adhérents de nos associations en recherche de contenu pour nourrir notre année Camus puis prise de contact du président et du directeur du Centre Social Municipal avec des professeurs de Sciences Po et les étudiants de leur club théâtre pour organiser leur venue sur la commune. Puis émergence de la volonté d'utiliser le contenu de la pièce pour animer un débat mobilisant les jeunes et les anciens. Des bénévoles se sont responsabilisés pour mobiliser diverses structures dans un temps court (en avril et mai). Ils ont contacté les lycées et collège autour de cette pièce et préparer l'organisation d'un débat.

Après plusieurs tentatives avec divers lycées des environs de Manosque, le Lycée International a demandé une intervention à 20h afin qu'ils puissent rentrer à l'internat au plus tard à 22h30.

Des bénévoles nous ont mis en rapport avec des anciens combattants et une discussion a eu lieu avec ces derniers qui craignaient la difficulté de la pièce de Camus et une certaine incompréhension des jeunes. Les réticences ont été progressivement levées en expliquant qu'il s'agissait d'extraits et qu'ils étaient remarquablement joués par des étudiants, qu'il n'y avait pas de tendance politique marquée, qu'ils avaient été jeunes aux mêmes et qu'il fallait aussi faire confiance aux jeunes.

Notre président et notre jeune bibliothécaire ont été les artisans de cette démarche. Le Centre Social a ensuite organisé la venue concrète des étudiants, la publicité et l'organisation de la soirée en dégageant les thèmes synthétiques : terrorisme, résistance et démocratie.

D'anciens résistants, qui étaient membres du club vidéo au Centre Social Municipal ont mobilisé pour une captation de la soirée qui serait être témoin de la richesse de ce moment et pourrait éventuellement être diffusée lors des journées vidéo réalisées par le club.

Les bénévoles de la médiathèque et du Centre Social Municipal ont assuré l'accueil (plus de 120 participants à la soirée) les repas pour l'équipe de comédiens et les accompagnateurs. Les bénévoles du club vidéo assurent le montage de la captation.

Objectif(s): 

Rencontre débat autour d'une pièce de Camus "Les justes" avec des étudiants, parents, lycéens autour des thèmes démocratie, terrorisme et résistance.

Impact(s): 

L’accessibilité culturelle de Camus et son actualité ont été démontrées. Les extraits de la pièce ont passionné tous les âges et ont été une source de discussion et d'échange, d'une extrême richesse et d'une très grande tolérance. Cela permit de ré-contextualiser l'époque de la résistance en France, la période de l'OAS et de la guerre d'Algérie qui a été une révélation pour les jeunes et une réflexion sur les attentas dans la période actuelle. De plus cela a permit aussi de tisser des liens entre les lycéens et les étudiants de Sciences Politiques qui ont pu présenter leur Institut aux lycéens de l'école Internationale. Cela a donné envie aux lycéens de s'inscrire dans des ateliers théâtre mais aussi aux retraités de prendre conscience de la richesse et de l'implication de la jeunesse dans les situations actuelles, en même temps qu'ils ont réalisé que les jeunes n'avaient pas connaissance des la résistance et de la guerre d'Algérie et que leurs témoignages concrets et vivants leur ont été précieux. Cette action culturelle s'est inscrite dans le contexte global dans l'action communale sur l'année Camus, elle a permis de créer un lien et une inter-connaissance concrète, faites entre les générations. Elle a réuni un ensemble d'acteurs très divers sur un contenu fort, celle-ci a renforcé la citoyenneté, l'écoute et la découverte, elle a ouvert des perspectives scolaires et artistiques.

Partenaire(s): 

Médiathèque Municipale de Sainte-Tulle Lycée International de Manosque Le mouvement de la Paix Association des anciens combattants Club théâtre Sciences Po

Moyens Humains: 

Régisseur théâtre / directeur CSM / Bibliothécaire/animatrice jeunesse / 6 bénévoles directement impliqués

Moyens Financiers: 

300 €

Moyens Matériels: 

Mise à disposition du théâtre municipal / les ateliers vidéo du CSM

Contacts/Coordonnées: 
csmst@free.fr